Carrière

Travailler à la CGN offre la possibilité de participer à l'essor d'une compagnie en développement
avec des prestations d'entreprise de qualité ainsi que des conditions d'emploi stables.

 

DE MATELOT À CAPITAINEUn parcours long d'une quinzaine d'années

Pour devenir membre d'équipage à la CGN, il faut dans un premier temps être engagé en qualité de "Matelot léger" et participer à une formation de 15 jours de navigation et de 25 heures de théorie, suivie d'un examen théorique et pratique. Dès lors le "Matelot léger" va naviguer 75 jours durant lesquels il améliorera ses connaissances de batellerie, de géographie et du contrôle des titres de transport. C'est uniquement après cette période qu'il sera nommé "Matelot".

Le "Matelot" continue sa formation et fonctionne en tant que "Contrôleur II" durant 75 jours. Son travail consiste à effectuer les travaux de batellerie et contrôler les titres de transport de 2ème classe. Après un examen interne, il est nommé au grade de "Contrôleur II".

La formation se poursuit et le "Contrôleur II" fonctionne comme "Contrôleur I" pendant 75 jours à la suite desquels il est nommé à cette fonction. Ses tâches demeurent identiques, à la différence que le "Contrôleur I" peut également contrôler les titres de transport de 1ère classe.

Arrivé à ce grade, le navigant doit choisir la voie qu'il désire emprunter : "Caisse" ou "Timon". (Une troisième voie, celle de la Machine, permet quant à elle d'accéder aux métiers de la mécanique vapeur ou Diesel).

S'il choisit de devenir caissier, le "Contrôleur I" navigue alors pendant 200 jours en tant qu'"Aspirant Caissier". Puis, après avoir passé avec succès des examens internes, il accède au grade de "Caissier". A ce stade, le navigant a donc suivi une formation de 4 ans minimum !

S'il choisit "La voie du Timon", le "Contrôleur I" devient "Aspirant Sous Timonier" pour une durée de 200 jours avant d'être nommé "Sous Timonier". Celui-ci devra à nouveau naviguer 200 jours. De nouveaux examens internes théoriques et pratiques permettent ensuite d'accéder au grade de "Timonier". Le "Timonier" est le second du "Capitaine" et va, à ses côtés, perfectionner ses connaissances en navigation. Pendant cette période, il suit également une instruction intense avec le "Capitaine Instructeur" de la CGN.

Après une préparation spécifique et selon les besoins de la Compagnie, le "Timonier" peut se présenter aux examens de l'Office fédéral des Transports (OFT) afin de fonctionner comme "Pilote" sur les vedettes ("Lavaux", "Morges", "Valais" et "Col-Vert"). Le permis de "Pilote" peut être complété, après un examen OFT, par la mention HGA (Hélices à gouvernail actif). Avec cette mention, le "Pilote" peut aussi naviguer sur les vedettes rapides de type NAVIBUS®.

Puis, toujours selon les besoins de la Compagnie, il peut être appelé à se former pour devenir "Capitaine II". Le "Pilote" devra donc suivre une nouvelle instruction complète, sanctionnée par des examens pratiques et théoriques dirigés par un expert fédéral.

Suite à cela, le "Capitaine II" fonctionne comme "Aspirant Capitaine" pour une durée de 300 jours. L'"Aspirant Capitaine" peut conduire tous les bateaux de la CGN sauf ceux à vapeur et le "Lausanne". Après ces 300 jours, il est enfin nommé "Capitaine II". Mais le "Capitaine II" doit encore naviguer 3 ans puis réussir divers examens fédéraux théoriques et pratiques "vapeur" pour enfin accéder au titre de "Capitaine I" qui lui permettra de conduire tous les bateaux CGN.

 

Emplois

 

    • emplois
      FACILITY MANAGER
      Vos tâches consistent notamment à assurer l’entretien des bâtiments ainsi que des espaces extérieurs, assurer la gestion du mobilier, des véhicules et de l’ergonomie des espaces, participer aux projets, procédures et budgets liés à l’exploitation des bâtiments, gérer les dispositifs de sécurité, la transmission ainsi que le suivi des alarmes et accès, assurer la gestion des déchets et superviser le personnel de son service.
    • emplois
      NAVIGANT-E TECHNICIEN-NE
      Vos tâches consistent notamment à préparer, exploiter et maintenir les installations techniques à bord, assurer la surveillance et les dépannages des installations techniques de l’ensemble du bateau et être le référent technique à bord et assurer la bonne communication avec le service technique.
    • emplois
      INGÉNIEUR-E, RESPONSABLE D'ÉTUDES
      Vous serez notamment en charge de conduire les recherches et études sur la conversion énergétique des systèmes de propulsion et la production d’énergie des services de bord sur nos bateaux Belle Epoque.
    • emplois
      TECHNICIEN-NE FORMATEUR-TRICE
      Vos tâches consisteront notamment à vous former sur les différentes technologies de bord, particulièrement la surveillance, le contrôle et le management d’énergie des systèmes, rédiger et traduire les manuels d’utilisation des systèmes techniques à bord et assurer la formation technique du personnel navigant, des équipes de maintenance et des différentes parties prenantes.